Billetterie
Billetterie du Théâtre de Namur Réservation Retour Accueil Retour Site
Acheter > Un billet > HOOVERPHONIC "REFLECTION"> 21/03/2015 20:00
Recherche Par événement, festival, lieu, cp...
Ok
ETAPE 1
ETAPE 2
ETAPE 3
ETAPE 4
Choix des places
Vos coordonnées
Paiement sécurisé
Téléchargement des places
Votre demande
Spectacle HOOVERPHONIC "REFLECTION" à NAMUR @ GRANDE SALLE - THEATRE DE NAMUR - Billets & Places

HOOVERPHONIC "REFLECTION"

Spectacle

Musique

GRANDE SALLE - THEATRE DE NAMURPlace du Theatre 2 5000 NAMUR BelgiqueComplet (sur notre réseau)Hooverphonic a fait ses débuts sur la scène musicale belge en 1996, avec « A New Stereophonic Sound Spectacular ». La puissance cinématographique du titre « 2Wicky » avait alors séduit le réalisateur Bernardo Bertolucci, qui lui avait consacré une place de choix dans le film « Beauté volée ». Le morceau avait ensuite été intégré à deux autres bandes-son. Cette chanson les a véritablement propulsés sur la scène internationale.

Hooverphonic n'a jamais cessé d'innover et est passé du trip hop aux bizarreries psychédéliques et à la puissance symphonique. Le 15 novembre 2013, le groupe d'Alex Callier, Raymond Geerts et Noémie Wolfs a sorti son huitième album studio, « Reflection ». Une ode énergique au son analogique, cette fois sans chichis… et sans instruments à cordes!

Alex Callier souhaitait enregistrer ce disque dans des endroits où aucun autre groupe n'était jamais passé et - grâce aux réverbérations spéciales qui y règnent - faire contrepoids aux effets sonores numériques sans âme qui envahissent aujourd'hui la musique. À travers le projet « Hooverdomestic », le groupe a sélectionné quatre emplacements uniques qui ont été transformés, le temps d'une semaine, en studio d'enregistrement: une briqueterie rénovée en loft, deux demeures somptueuses à Gentbrugge et en Champagne, ainsi que l'ancienne ferme d'un collectionneur d'art à Kermt. Une partie des voix ont été enregistrées dans une église.

Sur « Reflection », les cordes laissent place aux voix, qui sont au centre de l'album. En plus de la voix assurée de Noémie, on entend aussi trois jeunes choristes, qui donnent au disque un petit côté sixties naïf. Le public est apparemment tout de suite tombé sous le charme du nouveau son d'Hooverphonic, puisque l'album a atterri directement en première place de l'Ultratop 100 des albums. Une semaine à peine après leur sortie, l'album et le premier single (Amalfi) devenaient disques d'or.

Ce printemps, Hooverphonic viendra présenter son nouvel opus près de chez vous, sous le slogan « What we play, is what you get! ». En plus de leurs derniers titres, ils interprèteront aussi leurs plus grands succès et quelques morceaux oubliés, le tout en version analogique.
Service Client
Du lundi au samedi de 7h à 20h
Paiement 100% sécurisé