N°1 du E-ticket
N°1 du E-ticket
Mon compte
Numéro de mobile Mot de passe Pays
Ok
Mot de passe oublié ?
  • Place de Concert
  • Mylène Farmer
Fiche artiste
MYLENE FARMER : billet et place de concert

Mylène Farmer

Tout en imposant un univers particulier entre mélancolie, provocation et ambiguïté, Mylène Farmer est devenue une artiste incontournable de la variété française, figurant régulièrement en tête des ventes de disques et recettes de concert. Sujette à un culte phénoménal, elle a su garder une part de mystère autour de sa personnalité tout en restant en dehors du système. La jeune interprète de « Libertine » en 1986 a grandi avec un public fidèle et semé sa carrière de tubes comme « Pourvu qu'elles soient douces » (n°1 en 1988), « Désenchantée » en 1991, avant une métamorphose entre rock et dance façon Anamorphosée (1995) et Mylenium Tour. Femme d'affaires avisée ou équivalent francophone de Madonna, Mylène Farmer continue de remplir les salles à l'occasion de la sortie des albums Avant Que L'Ombre (2007) et Point de Suture (2009), avant une consécration au Stade de France à l'automne 2009. Le disque suivant, Bleu Noir (2010) témoigne d'une nouvelle métamorphose.Masquer



Rencontre avec Laurent

Mylène Jeanne Gautier voit le jour à Pierrefonds (près de Montréal, Canada) le 12 septembre 1961. Son père, ingénieur des Ponts et Chaussées, est venu participer à la construction d'un barrage au Québec. La jeune Mylène passe sept années dans la Belle Province dont la neige reste parmi ses seuls souvenirs (celle qui apparaît régulièrement dans ses films). En 1968, la famille revient en France et s'installe en région parisienne, à Ville-d'Avray. Mylène poursuit ses études et commence à rendre visite aux enfants malades de l'hôpital de Garches tout en prenant des cours d'équitation. Elle abandonne vite le lycée pour s'installer à Paris et étudier le théâtre au cours Florent (faisant une courte apparition dans Le Dernier combat de Luc Besson et quelques publicités). L'année 1984 marque sa rencontre avec Laurent Boutonnat, réalisateur et musicien, quand celui-ci recherche une interprète pour sa chanson « Maman a tort » (co-écrite avec Jérôme Dahan). Après un casting, son choix se porte sur la débutante qui en profite pour prendre le pseudonyme Farmer en référence à l'actrice américaine des années 30, Frances Farmer. Le titre connaît un succès soudain en radio cet été-là et ses ventes dépassent les 100 000 exemplaires. Ce premier essai est rapidement suivi par deux 45 tours : « Plus grandir » qui connaît un résultat semblable et «  On est tous des imbéciles » qui, dû à son titre peu engageant, n'obtient pas l'adhésion du public, mais reflète le parfum de scandale émanant du duo Farmer/Boutonnat.

Libertine Mylène

Signée par Polydor, Mylène Farmer sort son premier album Cendres de Lune en avril 1986. Essentiellement écrit et composé par Laurent Boutonnat, il comporte trois titres écrits par Mylène Farmer : « Au bout de la nuit », « Plus grandir » et« Tristana ». A la même période, le single « Libertine » est dans les bacs, accompagné du clip réalisé par Laurent Boutonnat. Ce film de dix minutes, une première à l'époque, fait le succès de la chanson en même temps que la réputation du tandem : sombre, sulfureux et esthétique (où l'influence du film de Stanley Kubrick, Barry Lyndon, se fait sentir), le style Farmer s'impose : la mort, la religion, l'amour, le sexe et la violence s'entremêlent avec provocation et mélancolie. Avec « Tristana » (1987), l'ascension de la jeune femme continue et son album atteint la 9ème place du classement des ventes. Elle devient également auteur de toutes les paroles de ses prochaines chansons, toujours sur des musiques de Laurent Boutonnat.

Sans contrefaçon

En octobre 1987, « Sans contrefaçon » est sur les ondes. Ce nouveau single annonce le 2ème album Ainsi Soit-Je... (avril 1988). C'est un succès immédiat, renforcé par le 45 tours « Pourvu qu'elles soient douces ». La chanteuse, pour la première fois n°1 des ventes (album et single), s'installe au sommet. En novembre, elle est couronnée d'une Victoire de la musique en tant qu'interprète de l'année. Si 1988 était l'année de la reconnaissance professionnelle, 1989 est celle de la rencontre avec le public puisque Mylène Farmer se produit une semaine au Palais des Sports en mai. Là encore, son style crée l'événement. Elle montre le côté sombre de son univers dans un véritable spectacle : un décor fait de grilles en fer forgé et reproduction d'un cimetière, une mise en scène et lumière de qualité, des costumes de Thierry Mugler, etc. Une longue tournée passant par la Belgique et la Suisse s'ensuit, se terminant à Paris-Bercy en décembre 1989, tandis que le spectacle En Concert sort en CD et cassette vidéo.

Artiste culte

Deux ans plus tard, le 8 avril 1991, parait le 3ème album studio : L'Autre. Il contient le duo « Regrets » avec Jean Louis Murat, ainsi que son plus grand tube « Désenchantée ». Une fois encore, l'artiste atteint la 1ère place des classements, cet opus étant le 2ème album féminin le plus vendu en France (après D'eux de Céline Dion). Il lui vaudra un World Music Award. Revers de la médaille : le culte voué à l'artiste prend une ampleur inédite, menaçant son intégrité physique quand un fan désireux de la rencontrer fusille mortellement le réceptionniste de sa maison de disques. En 1992, Mylène Farmer participe au disque d'Etienne Daho Urgences Contre Le Sida. C'est une première, la participation de la chanteuse aux combats humanitaires étant rares. Elle renouvellera pourtant ce type de collaboration en toute discrétion (contre le cancer ou l'autisme par exemple). Au même moment, le clip de « Beyond My Control » est censuré par les télévisions en raison de sa violence et de scènes à caractère érotique. Parallèlement, Laurent Boutonnat prépare son prochain long-métrage. C'est donc Luc Besson qui réalise la vidéo de « Que mon c?ur lâche », titre qui apparaîtra dans l'album Dance Remixes. Les deux années suivantes sont consacrées à sa participation au film de Laurent Boutonnat, Giorgino. Mylène Farmer réalise un rêve en tenant là son premier rôle sur grand écran. Mais le film sorti en octobre 1994 se révèle être un échec cuisant, le premier depuis ses débuts, marquant une rupture momentanée avec Laurent Boutonnat.

Mylène la discrète

Mylène Farmer part panser ses plaies en Californie où elle prépare un nouvel album, à l'ambiance plus rock : Anamorphosée (octobre 1995 : « XXL », « L'instant X »). C'est un véritable tournant. Certes, Laurent Boutonnat est toujours présent pour la musique, mais l'aventure américaine semblant lui avoir inspiré une écriture plus lumineuse, presque apaisée, et de nouveaux réalisateurs, dont Abel Ferrara, sont à la réalisation des clips. Une nouvelle tournée commence, surenchérissant sur la précédente, passant une fois de plus par le Palais Omnisports Paris-Bercy. Plus que jamais, Mylène Farmer montre son savoir-faire en matière de show et supporte la comparaison avec Madonna. Mais Mylène Farmer est bien plus secrète que l'Américaine. Rares sont ses apparitions télévisées et ses interviewes ; elle préfère laisser ses textes parler pour elle et se consacrer aux voyages et autres lectures qui nourrissent son inspiration. Car, et c'est bien là l'une des caractéristiques de la chanteuse, son ?uvre est loin d'être vide de sens. Certains textes, parfois abscons, font référence à la mythologie et à la cartomancie, à l'instar des titres de l'album Innamoramento, qui sort en avril 1999. Avec ce nouveau succès, Mylène Farmer met entre parenthèses le style rock pour retrouver des musiques plus « classiques », tout en maîtrisant davantage le verbe (« Optimistique-moi »). La nouvelle tournée, modestement intitulée « Mylenium Tour », commence en septembre : une statue de de 9 mètres de haut de la déesse Isis trône au centre de la scène, c'est la déesse Farmer qui en sort en début de concert. On peut penser qu'ainsi la chanteuse répond à l'attente de ses nombreux fans qui, pour certains, sont proches du fanatisme aveugle et ont déifié depuis longtemps leur idole. Ce culte, qui n'a probablement pas été voulu par la chanteuse, est l'un de ses signes particuliers qui la place parmi les artistes les plus collectionnés en France.

N°1 en Chine

Après cette tournée triomphale qu'elle termine en Russie, Mylène Farmer se tourne vers une nouvelle activité : la découverte de jeunes talents. Avec Laurent Boutonnat, ils ont écrit « Moi... Lolita » qu'ils proposent à Alizée, une adolescente corse découverte dans une émission de télévision. Sorti en juillet 2000, son premier disque est un triomphe en France et en Europe, mais aussi en Asie (n°1 en Chine). Deux albums suivent, en 2000 (Gourmandises) et en 2003 (Mes Courants Electriques) qui remportent un franc succès international. Après avoir été façonnée à l'image de Mylène Farmer, Alizée semble aujourd'hui prendre de la distance avec ses Pygmalion pour voler de ses propres ailes. L'avenir nous dira si la mutation a réussi. Après une participation à la bande originale du film d'animation The Rugrats In Paris (Les Razmokets à Paris) avec le titre « L'Histoire d'une fée, c'est... », Mylène Farmer sort sa compilation Les Mots (2001), comprenant un duo du même titre avec Seal, et quelques inédits. S'ensuit une longue période sans album, mais ponctuée d'autres production, notamment le livre Lisa Loup et le conteur, écrit et illustré par la chanteuse, le deuxième album et la tournée d'Alizée, un nouvel album de Remixes (de piètre qualité), quelques singles (« C'est une belle journée », « Pardonne-moi ») suivis d'inévitables récompenses (NRJ Music Awards) et de la création de nouvelles sociétés (Farmer est une femme d'affaires avisée, contrôlant l'édition et la production de ses ?uvres).

Record de Bercy

A la fin de l'année 2004, Mylène Farmer annonce son retour sur scène, prévue à Bercy en janvier 2006. Exceptionnellement, elle ne fera pas de tournée puisque le décor et la scène, gigantesques, ne sont pas transportables. Les places des treize concerts sont vendues en quelques mois et la chanteuse devient l'artiste s'étant produit le plus dans cette salle. Le sixième album studio de Mylène Farmer sort le 4 avril 2005. Précédé du provocateur « Fuck them all » , le disque intitulé Avant Que L'Ombre... se vend à 700.000 exemplaires, malgré l'absence de promotion. Ce nouvel opus est dans la même veine que les précédents, reprenant les thèmes privilégiés de l'artiste : religion, sexe et amour (heureux pour une fois). La période 2006/2007 est riche en événements : les concerts à Bercy bénéficient d'une large couverture médiatique, même si la chanteuse ne donne qu'une seule interview télévisée ; elle est la voix de la Princesse Sélénia (la version américaine étant assurée par Madonna) dans le film d'animation de Luc Besson Arthur et les Minimoys sur les écrans fin 2006 ; et pour la sortie du nouveau long métrage de Laurent Boutonnat, Jacquou le Croquant, elle interprète la chanson du générique « Devant soi » (janvier 2007). Au printemps, elle est invitée par Moby pour un duo sur « Slipping Away ».

Son défi suivant

Son prochain défi semble être le 7ème art, au moment où elle entame le tournage du film L'Ombre des autres adapté du roman de Nathalie Reims, dont la sortie est prévue courant 2008. Peu d'artistes peuvent se vanter de susciter autant de passion que Mylène Farmer : détestée ou adulée, elle ne laisse pas indifférent. En vingt années de succès renouvelés, sans toutefois révolutionner musicalement le style variété pop-rock, elle a apporté un style d'écriture et un univers gothique et littéraire qui ont fait école (la chanteuse Robert). Ses productions récentes augurent d'une inspiration plus lumineuse qui pourrait voir sa carrière prendre une nouvelle tournure. La surprise reste intacte.

En juin 2008, le nouvel album Point de Suture est précédé de la sortie du single « Dégénération » qui devient le titre le plus téléchargé avant de prendre la tête du top des ventes physiques. L'album certifié disque de diamant peu après sa sortie en août, donne suite aux singles « Appelle mon numéro », « C'est dans l'air » et « Sextonik ». Des tournées en province au printemps et en Russie à l'été sont programées. Ces concerts sont retranscrits dans l'album live N°5 On Tour qui sort en décembre 2009.

Auparavant, les 11 et 12 septembre 2009, Mylène Farmer vit la consécration de sa carrière en remplissant par deux fois le Stade de France. Ce spectacle haut en couleurs fait l'objet d'un nouvel album live et du DVD Stade de France en avril 2010. A l'automne suivant est dévoilé son huitième album, Bleu Noir (6 décembre 2010), le premier sans son partenaire habituel Laurent Boutonnat. A 49 ans, la star française oriente son style vers Lady GaGa comme en témoigne le premier single à envahir les ondes et sites internet, « Oui...mais non », produit par Red One. La touche Moby est aussi présente sur Bleu Noir dont il signe six compositions. Mylène Farmer se révèle une fois de plus experte dans l'art d'entretenir le mystère autour d'un sortie très médiatique.

Fin 2011, la compilation 2001-2011 regroupe les simples des trois derniers albums et deux inédits : « Du temps » et « Sois toi, Be Me ». Elle permet en outre de voir la métamorphose de la chanteuse dont le style s'est orienté vers la dance. L'artiste signe elle-même l'aquarelle de la jaquette. Plusieurs versions sont disponibles dont un coffret de 3 CD comprenant la compile précédente, Les Mots. Copyright 2010 Music Story Emeline Blanquart

Concerts à venir

filtrer par région
Trier par
Aucun resultat pour ces critères
0 évènement trouvé
Panier
Votre panier est vide...
Vidéo

Nos Magasins

Près de chez vous...

Newsletter

Recevez les bons plans

BON CADEAU

Offrez un Digitick

Référencer un événement
Profitez du réseau Digitick
Affiliation
Devenez partenaire du n°1 du e-ticket
Service Clients
Service Après-Vente
Pour toutes les réponses à vos questions contactez le service clients Digitick en cliquant ici
Paiement 100% sécurisé