Dirty Dozen Brass Band - Billets

New Morning, Paris.

Dirty Dozen Brass Band

ASSIS - PLACEMENT LIBRE

Tarif Prix (Valeur faciale) ? Quantité
Tarif Plein - PLACEMENT LIBRE €25,30 (€25,30)

Des frais de transaction d'un montant de 1,45€ seront appliqués. Si vous achetez cinq billets, vous ne paierez qu'une fois les frais de réservation. En savoir plus

Plus d'informations sur Dirty Dozen Brass Band

  • lus qu'une institution parmi les fanfares de la Nouvelle-Orléans, le Dirty Dozen Brass Band (DDBB) occupe depuis 35 ans le devant de la scène...


    “A partir de mélodies très simples le Dirty Dozen Brass Band fait planer une allègre cacophonie dans la salle. Parties vocales collectives, fragments de spirituals, enchaînements débridés, solistes brillants, arrangements festifs, de l'humour et de l'énergie à perdre haleine. La fanfare fait exploser les repères et aide à oublier la morosité quotidienne. Le Dirty Dozen Brass Band booste les humeurs et stimule les corps. Un abime d'énergie et de trouvailles comme remède à la tristesse.”


    “...La formation qui a complètement renouvelé le répertoire des ensembles de cuivres de la Nouvelle Orléans en allant chercher du côté de la pop, du rock et du funk des chansons à dynamiter par des arrangements irrésistiblement festifs... la formation est resté fidèle à sa ligne claire : renouveler le répertoire par des arrangements facétieux de hits et tourner le dos à la tentation de figer un style. En cela, le DDBB a inspiré toute la nouvelle génération des brass bands qui brillent à New Orleans, sans renier le respect dû à la tradition telle que peut la perpétuer le Treme Brass Band..” France Musiques




    En 2018, Nouvelle-Orléans souffle trois-cents bougies, et Dirty Dozen Brass Band, quarante. L'un des groupes les plus emblématiques de la ville a écrit une magnifique page de cette histoire commune en remettant au goût du jour la tradition des brass bands, des parades et des block parties, longtemps réduites à des attractions touristiques. Car la Nouvelle-Orléans porte en elle assez de mystère et de force de vie pour que rien n'y meure jamais complètement. Le son du French Quarter s'est ainsi réinventé en machine à faire danser la planète. Sans Dirty Dozen Brass Band, en effet, pas de fanfares funk.

    Depuis plus de 40 ans, le Dirty Dozen Brass Band, a repris les bases traditionnelles de la musique Brass Band et les a incorporées à un mélange de genres : du Bepop Jazz, de la Funk et du R&B. Ce son unique, décrit par le groupe comme “un gumbo musical” a permis a Dirty Dozen de parcourir les 5 continents et plus de 30 pays, enregistrer 12 albums studios et de collaborer avec de nombreux artistes, de Modest Mouse à Widespread Panic, en passant par Norah Jones. Quarante ans plus tard, le Dirty Dozen Brass Band est une machine à tubes dont le nom est synonyme de frénésie et de performances exaltantes !

    “Quarante et un ans d'âge et toujours la même envie de confronter les sonorités tonitruantes d'une fanfare de La Nouvelle-Orléans à l'énergie super heavy funk dont James Brown fut le parrain incontesté. Ces « douze salopards » (leur nom vient du film d'Aldrich) ont beau avoir moins de cheveux et plus de poils blancs dans la barbe que naguère, leurs intentions n'ont pas varié : que le groove soit bon et la fête sera belle.” Louis-Julien Nicolaou (L.-J.N.) TELERAMA