Dope Saint Jude / Muthoni Drummer Queen - Billets

Espace Gérard Philipe, Fontenay Sous Bois.

Dope Saint Jude / Muthoni Drummer Queen

Unique

Tarif Prix (Valeur faciale) ? Quantité
Tarif Reduit - moins de 25 ans €9,80 (€9,80)
Pièce d'identité
Aventuriers EGP €13,80 (€13,80)

Des frais de transaction d'un montant de €1,45 seront appliqués. Si vous achetez cinq billets, vous ne paierez qu'une fois les frais de réservation. En savoir plus

Plus d'informations sur Dope Saint Jude / Muthoni Drummer Queen

  • Dope Saint Jude
    Rap / Hip-hop (Afrique du Sud)
    RESILIENT - Ginger Sounds

    A la tête en 2011 du premier collectif drag-king d'Afrique du Sud, cette artiste militante féministe bouscule les codes du hip-hop en revendiquant l'égalité sociale, raciale et sexuelle. Son lyrisme percutant et ses textes incisifs séduisent un public de plus en plus varié, qu'il s'agisse des fans de hip-hop, des féministes, de la communauté queer ou des amateurs de musique en général. Saluée par la critique internationale, Dope Saint Jude ne prend pas la musique à la légère : « D'où je viens, très peu de femmes ont l'opportunité de vivre la vie que je mène, peuvent parler et rencontrer autant de gens que moi, et avoir l'impact que j'ai la possibilité d'avoir. Je suis venue pour changer les choses, faire évoluer les mentalités et utiliser ma tribune
    pour parler de sujets importants.»

    Muthoni
    Drummer Queen
    Afro / Rap / Pop (Kenya)
    SHE - Yotanka Records

    Avec son flow de rappeuse et son énergie de rockeuse, Muthoni incarne une réelle fusion d'éléments musicaux. Son album « She » célèbre la beauté, la force et l'audace des femmes. Chaque titre rencontre une nouvelle héroïne : de la réfugiée somali à l'activiste politique, en passant par celle qui lutte pour l'indépendance financière, ou celle qui assume une expression sexuelle en tant que femme africaine... Selon elle : « nous vivons dans un monde d'hommes, le point de vue des femmes est souvent nié, incompris, dévalorisé ou sous-représenté. Les sacrifices et les efforts inhérents aux luttes des femmes ont souvent été ignorés. » Cet album a pour objet de leur donner de la voix. La reine de Nairobi règne sur un royaume musical hybride et décomplexé, que ne désavoueraient pas M.I.A, Beyoncé ou Lauryn Hill.