Gauvain Sers - Billets

Espace Culturel André Malraux, Six-Fours-Les-Plages.

ASSIS - PLACEMENT LIBRE

Tarif Prix (Valeur faciale) ? Quantité
Tarif Plein - Assis Placement Libre €29,90 (€29,90)

Des frais de transaction d'un montant de 1,45€ seront appliqués. Si vous achetez cinq billets, vous ne paierez qu'une fois les frais de réservation. En savoir plus

Plus d'informations sur Gauvain Sers

  • Les chansons de Gauvain Sers descendent dans la rue. Certaines se chantent le poing levé. D'autres se fredonnent le sourire aux lèvres, le coeur léger. C'est avec ce répertoire charpenté sur deux axes - social, sentimental - que le chanteur nous embarque dans son deuxième album au titre évocateur, Les Oubliés.

    Le précédent, Pourvu, écoulé à plus de 115 000 exemplaires, s'est promené au long de 168 concerts. C'est durant cette période que le Creusois de 29 ans, originaire de Dun-Le-Palestel a écrit la majorité de ses nouveaux morceaux. Ce sont des chansons d'automne mélancolique et de printemps de révolte, où se manifestent les crises et les colères d'aujourd'hui. Le mail d'un instituteur de Ponthoile (Somme) lui a inspiré Les Oubliés, en mars 2018. "J'avais déjà en tête de parler de la désertification et je cherchais un angle. La fermeture d'une école est le symbole le plus fort qui soit », assure le fils de prof - son père enseigne les maths.

    Dans la bagnole de son père qui emmenait la famille aux manifs ou voir des concerts de chanteurs engagés, passaient Brel, Brassens, Ferrat, ... Et aussi, Renaud, Anne Sylvestre. Le coup de téléphone de Renaud à Gauvain, lui proposant d'assurer ses premières parties, au Zénith de Paris, en 2016, a propulsé l'ancien ingénieur informaticien, dans le grand cirque de la musique. Dans Les Oubliés, Anne Sylvestre entonne Y'a pas de retraite pour les artistes, une réflexion à la douceur inquiète sur la flamme jamais éteinte. « L'enregistrement a été un moment suspendu, je n'aurais jamais imaginé un duo avec Anne lorsque je la croisais dans les lieux où j'ai débuté, après mes cours à La Manufacture Chanson : Le Limonaire, le Connétable, Le Forum Léo Ferré. Elle m'a dit que cette chanson lui ressemblait. En studio, nous avions tous les deux les larmes aux yeux. Je suis attaché au sens de la famille, à la famille des chanteurs et à la transmission. » Rendre hommage aux générations qui nous ont forgés... Un message que Gauvain n'a pas oublié.