J.J Thames - Billets

Halles De Gascogne, Léognan.

J.J Thames

placement libre assis - debout

Tarif Prix (Valeur faciale) ? Quantité
Tarif Reduit - PLACEMENT LIBRE €23,80 (€23,80)
étudiants, chômeurs, CE, handicapés, + de 60 ans
Tarif Normal - PLACEMENT LIBRE €26,80 (€26,80)

Des frais de transaction d'un montant de €1,45 seront appliqués. Si vous achetez cinq billets, vous ne paierez qu'une fois les frais de réservation. En savoir plus

Plus d'informations sur J.J Thames

  • 1ère partie
    « Greg Zlap / Julliver / Ian Siegal »
    Greg Szlapcsynski (hamonica, vocal), Julien Brunetaud (piano, vocal), Ian Siegal (guitare, vocal)

    « Quand trois géants du blues se réunissent, çà ne peut que bien sonner » Blues Magazine

    Il n'y a qu'un seul homme capable, avec un simple harmonica, de soulever un stade lors des shows gigantesques de Johnny Hallyday, de créer une émeute lors des concerts des Vieilles Canailles, de faire danser le public de Vladimir Cosma accompagné par un orchestre symphonique. Si vous l'avez vu, vous êtes restés sans voix ! Mais qui est cet homme à l'harmonica ?
    Né en 1971 à Varsovie, Greg Zlap arrive à Paris à l'âge de 17ans avec dans ses bagages son
    harmonica, bien décidé à devenir musicien... Depuis Greg Zlap s'est affirmé autour de ses projets personnels et en se produisant aux côtés de Charles Aznavour, Francis Cabrel, Thomas Dutronc...
    Pianiste, chanteur et compositeur, Julien Brunetaud : alias Julliver, a joué aux côtés de nombreux artistes tels Chuck Berry, BB King ou encore La Grande Sophie. Considéré comme un des meilleurs pianistes de blues en Europe, il a récemment sorti son 4ème album “Playground”, influencé par des pianistes comme Professor Longhair, Dr John ou encore Harry Connick Jr.
    En 2016, Ian Siegal a fêté ses 25 ans de carrière et de tournées à travers le monde. Considéré en Angleterre comme le musicien de blues s'étant le plus exporté durant ses dernières années, chacun de ses concerts est un moment rare et précieux. “Classic Rock” a dit de lui qu'il est “un trésor national”, America's Blues Bible un “immense talent” ou encore Mojo Magazine le définit comme étant “le plus intelligent auteur/compositeur et le plus envoutant artiste de blues des Royaume-Uni”. Il a notamment reçu 9 “British Blues Awards”, 3 “European Blues Awards”, 2 “Mojo Blues Albums of the Year” et 3 nominations aux US Blues Music Awards, chose très rare pour un artiste n'étant pas américain.

    2ème partie
    « J.J Thames »
    J.J Thames (vocal), Fabrice Bessouat (batterie), Kriss Jefferson (basse), Cédric Legoff (orgue) et Yann Cuyeu (guitare).

    Une ténacité qui force le respect, pour un destin qui tient du conte de fée. L'étonnant parcours de Jennifer Jenesis Thames donne en effet la mesure de sa forte personnalité, ou comment une jeune noire américaine issue des quartiers prolos de Détroit (berceau de la Motown) finira par inscrire son premier album « Tell you what I know » au top-ten du Billboard US en 2014. Formée dès 9 ans au classique et au jazz avant de déménager pour le Mississippi où son père deviendra pasteur. Elle y fera ses premières armes auprès de quelques légendes du blues avant de partir tenter sa chance à New-York. Une galère qui la rendra SDF avant qu'elle ne soit repérée en chantant dans le métro. Les vraies scènes vont alors s'enchaîner quand J.J Thames devient choriste de grands groupes tels que Fishbone, Israël Vibrations ou Bad Brains. Son retour gagnant dans le Sud se concrétisera grâce au bluesman Gladys Champion qui lui signe son premier opus à succès. A son écoute, on pense évidemment à des figures telles Phyllis Hyman, Etta James ou Tina Turner.
    Dans « Raw Sugar », nouvel album paru l'an dernier, l'opulente tigresse multiplie les changements de tempo en dévoilant l'étendue de son registre vocal : du gospel, du R&B, de la soul nimbée d'incursions pop, et d'imparables ballades sentimentales au goût sucré