Lucky Peterson / Anticyclone Trio - Billets

Grand Theatre, Albi.

ASSIS - NUMEROTE

Tarif Prix (Valeur faciale) ? Quantité
Tarif Orchestre - NUMEROTE €33,80 (€33,80)

Des frais de transaction d'un montant de €1,45 seront appliqués. Si vous achetez cinq billets, vous ne paierez qu'une fois les frais de réservation. En savoir plus

Plus d'informations sur Lucky Peterson / Anticyclone Trio

  • LUCKY PETERSON
    Lucky Peterson, légendaire bluesman américain maître de la guitare blues et de l'orgue Hammond B3, vient tout juste de célébrer son cinquantième anniversaire de scène. Né à Buffalo New York en 1964, il use ses culottes courtes sur les banquettes du Governor's Inn, club réputé de blues et de jazz tenu par son père qui accueille alors tous les grands bluesmen de l'époque : Muddy Waters, Buddy Guy, Junior Wells... Il se produit à l'orgue dès l'âge de cinq ans devant Willie Dixon qui, stupéfait, le prend sous son aile. En 1981, à dix-sept ans, Lucky Peterson est engagé par Little Milton, chanteur et guitariste phare du label Stax avant de jouer avec des légendes comme la chanteuse soul blues Mavis Staples ou le bassiste funk Bootsy Collins. Soul, gospel, rhythm'n'blues, rock'n'roll, funk : c'est tout ce mélange d'influences qui contribue à forger son style unique. Sur scène, accompagné par son groupe The Organization, Lucky Peterson explose les frontières musicales avec coeur et passion.

    ANTICYCLONE TRIO
    S'il est une musique qui invite l'oreille à imaginer, l'oeil à rêver et l'esprit à vagabonder, c'est bien celle d'Anticyclone Trio. Ce groupe, nourri d'airs populaires et passionné par la musique du XXe siècle, offre un univers singulier, s'appropriant avec talent et légèreté la musique traditionnelle pour mieux la ré-inventer, lui donnant par-ci, par-là, quelques notes de jazz lyrique ou de bal populaire. Si les titres évocateurs d'Anticyclone Trio puisent leur inspiration originelle dans les conversations anodines qui entourent les bulletins météorologiques comme dans l'inexorabilité du temps qui passe, ils font surtout la pluie et le beau temps sur nos humeurs vagabondes. Ici, le saxophone est sous pression, le piano foudroie quand le glockenspiel ensoleille une batterie de nuages. Toujours frais et poétique, leur jazz expérimental se vit sensiblement.