Neurosis + Yob - Billets

Atabal, Biarritz.

Neurosis + Yob

Désolé, il n'y a pas de billets disponibles pour le moment. sélectionner une autre date.

Plus d'informations sur Neurosis + Yob

  • NEUROSIS
    Bien que NEUROSIS voie ses racines remonter à 1985 : Scott Kelly, Steve Von Till, Jason Roeder, Dave Edwardson et Noah Landis forment une fratrie à la redoutable stabilité depuis 1995, composant des albums qui déclinent leur vision noire et apocalyptique avec une minutie d'orfèvre et une ouverture d'esprit défiant toute catégorisation.
    On peut aujourd'hui distinguer trois périodes chez NEUROSIS : l'émergence aux relents punk/hardcore ("Pain Of Mind" et "The Word As Law"), l'affirmation du groupe comme étalon d'un son et d'une écriture nouvelle qui redéfinit la notion de catharsis dans le métal (de "Souls At Zero" à "Times Of Grace") et, depuis, une phase plus expérimentale voyant le groupe essaimer en de multiples projets qui nourrissent à leur tour NEUROSIS pour aboutir à des disques d'apparence plus apaisés mais ayant gagné une infinité de nuances et une profondeur nouvelle.
    Préparant chaque concert comme le dernier, étudiant scrupuleusement chaque détail de son passionnant univers, NEUROSIS ne suit aucune hype : il donne le rythme, il montre le chemin à toute une génération de musiciens pour réserver à chaque apparition, à chaque lecture, une expérience intense à l'auditeur.

    YOB
    Huitième album pour le trio de l'Oregon YOB, figure du doom ayant transfiguré le folklore du métal lourd et lent pour lui donner une dimension sensible, intime et universelle à l'image d'un Amenra.
    "Our Raw Heart" est un album de catharsis, résultat des mois de convalescence et d'angoisse de son leader Mike Scheidt, une invitation à la méditation, à la contemplation et... un pavé métal massif expédié du fin fond du cosmos pour vous écraser, pauvres mortels !
    Quelque part au panthéon du doom moderne, au côté de Sleep et Neurosis, YOB délivre des sets d'une lourdeur et d'une intensité absolues qui lui valent un statut culte depuis l'immense "The Great Cessation" sorti en 2008