Taïro & The Family Band + Balik - Billets

Espace Culturel André Malraux, Six-Fours-Les-Plages.

Taïro & The Family Band + Balik

Debout Placement Libre

Tarif Prix (Valeur faciale) ? Quantité
Tarif Plein - Debout Placement Libre €21,80 (€21,80)

Des frais de transaction d'un montant de €1,45 seront appliqués. Si vous achetez cinq billets, vous ne paierez qu'une fois les frais de réservation. En savoir plus

Plus d'informations sur Taïro & The Family Band + Balik

  • C'est dans le reggae que TAÏRO a trouvé le moyen de poursuivre le combat de son père qui, en raison de ses idées révolutionnaires, fut emprisonné pendant quatre ans au Maroc puis exilé à Paris. De sa mère, il a hérité le goût pour la langue française et la révélation de sa vocation en écoutant l'un de ses disques : KAYA de BOB MARLEY. Abonné des sound systems à la grande époque du ragga parisien, sa carrière a décollé quand AKHENATON l'a recruté pour la bande originale de TAXI 2 et exposé aux oreilles du plus grand nombre avec le tube « Elle Veut » extrait de la compilation DIS L'HEURE DE RAGGA sortie en 2004. Depuis, TAÏRO est l'un des fers de lance du reggae français, plébiscité par une énorme fan base : 300k followers sur Facebook, plus de 40 000 abonnés sur Instagram et 130 000 sur sa chaîne YouTube, plus d'une dizaine de clips à plusieurs millions de vues : des tubes joués dans le monde entier.
    Dans un pays déchiré par les questions identitaires, il af rme une relation apaisée à sa double culture, et alterne des textes engagés ou plus légers. Le chanteur avait 16 ans quand, en ouvrant un dictionnaire franco-anglais, il s'est choisi comme pseudo TAÏRO : l'apprenti. Toujours apprendre, voilà une belle philosophie de vie.

    Guillaume Basile, aka BALIK, est un chanteur/rappeur originaire de Marly-le-Roi (78). Il est l'un des fondateurs du groupe de reggae Danakil en 2000, groupe avec lequel il sillonne les routes du monde entier depuis plus de 15 ans. Avec 9 albums à leur actif, les Danakil viennent de boucler la tournée du dernier album au Zénith de Paris.
    C'est le moment choisi par Balik pour se lancer de ce nouveau projet : sortir un album de hip hop. Cette idée n'est pas récente, elle trotte dans sa tête depuis de très nombreuses années, le morceau phare du groupe « Marley » étant à l'origine créé pour être rappé et non chanter sur une instrumentale reggae. Les influences de Balik vont de IAM à ATK en passant par la Scred Connexion... le rap des années 1990.
    À la réalisation et composition de cet album, nous retrouvons Tigerz (Guillaume Jousselin), multi-instrumentiste ayant collaboré avec Phases Cachées, Blanka (La Fine Equipe) et de nombreux rappeurs de la scène parisienne.