Visite Guidée Expo Préhistoire, Centre Pompidou, Par M. Lhéritier - Billets

Centre Pompidou Accès Groupe Avec Réservation, Paris.

Visite Guidée Expo Préhistoire, Centre Pompidou, Par M. Lhéritier

Unique

Tarif Prix (Valeur faciale) ? Quantité
T4 comprend la visite-conférence NE COMPREND PAS l entrée+écouteurs à régler en ESPÈCES au guide qui vous remettra le billet €15,80 (€15,80)

Des frais de transaction d'un montant de €1,45 seront appliqués. Si vous achetez cinq billets, vous ne paierez qu'une fois les frais de réservation. En savoir plus

Plus d'informations sur Visite Guidée Expo Préhistoire, Centre Pompidou, Par M. Lhéritier

  • N'ACHETEZ AUCUN BILLET D'ENTRÉE
    Le tarif comprend la conférence devant les oeuvres, il NE COMPREND PAS l'entrée COUPE-FILE+ÉCOUTEURS 13E, à régler en ESPÈCES au conférencier qui vous remettra votre billet.
    L'horaire tient compte du temps de mise en place de la visite.
    RdV centre Pompidou entrée des groupes avec réservation, A L'EXTERIEUR
    métro 11 Rambuteau - 1, 11 Hôtel-de-Ville - 4, 7, 14 Châtelet / RER A, B, D Châtelet-les Halles
    bus 29,38,47,15 centre Pompidou - 67,69,70,72,74,76,85,96 Hôtel-de-Ville - 58,81 Châtelet

    N'achetez AUCUN billet d'entrée
  • Le lien qui unit la préhistoire à l'art moderne et contemporain, montre comment dans ce moment de crise appelé « modernité », les artistes puis la société dans son ensemble ont subi l'attrait des « origines » et comment s'est ainsi constituée une vision fantasmée de « ce qui était avant l'Histoire ». Certains des plus importants artistes des 20e et 21e siècles sont hantés par la question de la « préhistoire » : Picasso, Miró, Cézanne, Klee, Giacometti, Ernst, Beuys, Klein, Dubuffet, Louise Bourgeois, Marguerite Duras, Robert Smithson, et, parmi nos contemporains, Giuseppe Penone, Miquel Barceló, Marguerite Humeau, Pierre Huyghe, Dove Allouche, etc. Parallèlement, la présentation de nombreux documents montre que, pour nous, la « préhistoire » fonctionne comme une machine à remuer le temps. Les forces qui s'y exercent tirent leur fécondité de leurs contradictions mêmes : le besoin de déconstruction et le besoin de refondation ; la sortie de l'histoire et la plongée dans l'histoire ; le désir de révolution et la peur apocalyptique. Une progression chronologique, avec un préambule remontant au tournant des 19e et 20e siècles (Redon, Cézanne), montre un noyau central allant des années 1930 (Picasso, Miró, Giacometti, Ernst, etc.) à la fin des années 1960 (Louise Bourgeois, Beuys, Smithson, etc.) et une dernière partie contemporaine. La réflexion et le regard des spectateurs sont orientés sur différents thèmes : l'épaisseur du temps, la terre sans les hommes, hommes et bêtes, gestes et outils, la caverne, néolithiques, présents historiques. L'ensemble est ponctué par la présentation d'oeuvres préhistoriques iconiques du paléolithique et du néolithique : fossiles, sculptures paléolithiques majeures (dont la Vénus de Lespugue et le Mammouth de la Madeleine), pierres gravées, silex taillés ou polis, menhirs, idoles néolithiques. Enfin, un fil culturel permet d'évoquer l'invention de la préhistoire et sa diffusion populaire (relevés de fouilles, romans « préhistoriques » comme La Guerre du feu, films culte de cette mythologie des origines comme The Lost World, 2001 l'Odyssée de l'espace, Jurassic Park,...).