Ce Qui Demeure

Théâtre Du Beauvaisis - Hors Les Murs, Beauvais

Plus d'informations sur Ce Qui Demeure

  • Élise Chatauret
    Dans Ce qui demeure, Élise Chatauret transpose sur le plateau du théâtre la rencontre entre une vieille dame et une jeune femme.
  • Un repas se prépare et, entre les échanges utilitaires sur la quantité de sel à prévoir et les temps de cuisson, se glissent peu à peu sous forme de questions et réponses les éléments du roman d'une vie. C'est que cette vieille dame a vécu une bonne partie de son existence au 20e siècle. Elle a traversé les hivers et les printemps, prise comme tout un chacun dans les soubresauts de l'Histoire et les péripéties intimes de toute vie. Ce n'est pas une héroïne au sens spectaculaire du terme. Simplement, elle a vécu, avec conscience et détermination, sa vie de femme. Mais petit à petit se dessine pourtant le profil d'un être exceptionnel, solaire et tonique. Il n'y a aucune sensiblerie, aucun apitoiement sur le temps qui passe, la nostalgie de la jeunesse. Au point que l'on se demande parfois qui de la dame âgée ou de la jeune femme est la plus jeune ! Une très belle démonstration de vie.

    ÉCRITURE ET MISE EN SCÈNE Élise Chatauret
    DRAMATURGIE ET COLLABORATION ARTISTIQUE Thomas Pondevie
    AVEC Solenne Keravis, Justine Bachelet OU Elsa Guedj ET Julia Robert
    COMPOSITION SONORE Julia Robert
    SCÉNOGRAPHIE ET COSTUMES Charles Chauvet
    LUMIÈRES Marie-Hélène Pinon

    © Hélène Harder • production Compagnie Babel-Elise Chatauret • coproduction et accueil en diffusion : Collectif 12, Les Théâtres - Charenton Saint Maurice • avec l'Aide à la Production de la DRAC Île-de-France, et le soutien d'Arcadi • avec l'Aide de l'Adami et de la Spedidam • avec la participation artistique du Jeune Théâtre National • Avec le soutien de La Commune - CDN d'Aubervilliers, du CENTQUATRE - PARIS et du Collectif 12.

    Presse
    Deux actrices et un musicien jouent finement la partition de ce spectacle plein de tact. MÉDIAPART
    On ne va pas bouder son plaisir devant ce spectacle intelligent et sensible, qui demeure en nous en traces légères. THÉÂTRE DU BLOG