Hop Pop Hop Night : Bodega + The Psychotic Monks + Servo

Astrolabe, Orléans

Plus d'informations sur Hop Pop Hop Night : Bodega + The Psychotic Monks + Servo

  • BODEGA (USA / ROCK)
    What's Your Rupture? est ravi d'annoncer la signature du groupe rock de Brooklyn BODEGA. Avec un minimalisme sauvage et un esprit vif, BODEGA revitalise le vocabulaire du rock'n'roll sous l'influence du songwritting narratif dérivé du post punk, de la pop contemporaine, du hip-hop, du kraut rock, et du folk. Avec des yeux de cinéastes, Ben Hozie (guitare, voix) and Nikki Belfiglio (voix) tournent le documentaire vers eux-mêmes, trouvant le politique dans le personnel. Ayant fait partie du collectif de rock farceur Bodega Bay, connu pour ses coups de pub critiques et excentriques, leur mélange d'essai et de confession témoigne de la dure poésie d'être humain à l'aire du digital. Rejoints par Montana Simone (batterie), Madison Velding-Vandam (guitare) et Heather Elle (basse), BODEGA dévoilent leur premier single « How Did This Happen ?! », un titre qui est toujours un moment exceptionnel lors de leurs nombreux concerts à New York. Une vidéo interactive à 360 degrés qui montre à quel point le groupe est unique en live accompagne ce single. « Endless Scroll », le premier album de Bodega, est sorti en juillet 2018. Il a été enregistré et produit par Austin Brown (Parquet Courts). Il a été mixé et masterisé par Jonathan Schenke.

    THE PSYCHOTIC MONKS (FRANCE / ROCK - POST-PUNK)
    Alchimistes fous, les Psychotic Monks mélangent au sein de leurs morceaux melodies, murs de sons atonaux et bruits obscurs.
    Mais ce qui marque réellement les esprits, c'est l'emotion et l'énergie dégagée par chaque personnage, plongés au plus profond d'eux meme. Une sorte de catharsis. Inspirés, entre autres, par la clique des Bad Seeds, par Sonic Youth et Joy Division, ou peut-être plutôt par les films de Cronenberg, Lynch et Wim Wenders, ils instaurent un chaos qui confine jusqu'a la transe. Il y a ces moments de noir absolu, et il y a ceux qui éclairent un chemin ou l'on ne voit pas plus loin que deux pas en avant.

    SERVO (FRANCE / ROCK PSYCHÉ)
    Possiblement l'incarnation musicale la plus cohérente de la Ville aux Cents Clochers, Servo tirent leur nom d'un titre du Brian Jonestown Massacre mais la comparaison s'arrête là. Psyché par vocation et pas par mode, les gars ont tôt fait de délaisser les tempos mollassons du genre pour des rythmiques syncopées, frôlant parfois-même les beats disco et les patterns garage. Sur scène c'est l'orgie sonique, la répétition devient transe et les voix lointaines s'entremêlent à la manière de trente Ian Curtis dans la chapelle Sixtine. Très vite on a d'yeux que pour l'étrange danse du cheval à bascule de la guitare et de la basse; la tête noyée dans une masse sonore aux allures d'un trip dont on ne redescendra que lorsqu'ils l'auront décidé.