Iliade Épisodes 1 & 2

Théâtre De La Passerelle, Palaiseau

Plus d'informations sur Iliade Épisodes 1 & 2

  • THÉÂTRE
     
    MISE EN SCÈNE LUCA GIACOMONI
    D'APRES LE ROMAN D'HOMERE, ADAPTATION ALESSANDRO BARRICO
    COMPAGNIE TRAMA
     
    Une épopée entre théâtre et milieu carcéral
     
    Iliade est une création partagée inédite, unissant sur scène acteurs professionnels, personnes détenues et ex-détenues. 
    Ensemble, ils portent les voix d'Agamemnon, d'Ulysse, Hector, Achille ou Hélène et interrogent les causes de l'abus de pouvoir, l'atteinte à la dignité humaine et le désir de vengeance. C'est aussi la fidélité à un idéal, le sens de l'amitié et la beauté de l'intelligence en action qui seront questionnés lors de ces deux premiers épisodes.
    Défenseur d'un théâtre fait d'histoires et de mythes, le metteur en scène Luca Giacomoni s'empare ici du récit d'Homère pour aborder de près les mécanismes du conflit - avec soi, avec l'autre, avec la société - qui font écho au vécu des personnes incarcérées et nous renvoient, tous, aux mouvements contradictoires de notre monde. Un spectacle épuré et puissant.
     
    Site Officiel de la Compagnie Trama
    TOUT PUBLIC - DURÉE : 2H20 (1H PAR EPISODE, 20 MIN D'ENTRACTE)
     
    Interprétation : Armelle Abibou, Mourad Ait Ouhmad, Hugues Dangreaux, Cyril Guei, Levy Kasse Sampah, Moussa Konate, Eliott Lerner, Michel Quidu + 6 acteurs (distribution en cours en prison...) / Chant : Sara Hamidi
    Production : Compagnie TRAMA
    Partenaires : Le Théâtre Paris Villette, Le SPIP 77, Le Centre Pénitentiaire de Meaux Chauconin Neufmontiers, La DISP Paris
  • AUTOUR DU SPECTACLE
     
    ACTIONS CULTURELLES
    Table ronde autour de la culture en milieu carcéral jeudi 7 février à 20h00.
     
    TANDEM CINEPAL
    Projection de César doit mourir de Paolo et Vittorio Taviani mercredi 30 janvier 2019 à 20h00.
     
    César doit mourir
    Docufiction de Paolo et Vittorio Taviani.
    Italie - 2012 - 1H16 - VOSTF
    Avec Fabio Cavalli.
    A travers la mise en scène de Jules César de William Shakespeare, par les détenus d'un quartier de haute sécurité d'une prison à Rome, les acteurs incarnent, simultanément, leur propre rôle et celui d'un personnage de la pièce. D'une fluidité absolue, le film repose sur un dispositif complexe dans lequel le spectateur se laisse entraîner peu à peu.