Michèle Hendricks Quintet

Halles De Gascogne, Léognan

Plus d'informations sur Michèle Hendricks Quintet

  • 1ère partie
    « The Nicola Sabato & Jacques Di Costanzo quartet »
    " Plays the music of Ray BROWN & Milt JACKSON "
    Nicola Sabato (contrebasse), Pablo Campos (piano), Jacques di Costanzo (vibraphone), Germain Cornet (batterie)
    De Stevie Wonder à Duke Ellington, du blues à la bossa, le quartet explore le répertoire mis à l'honneur par le contrebassiste Ray Brown et le vibraphoniste Milt Jackson dans les années soixante-dix.
    Avec le vibraphoniste Jacques Di Costanzo, il réinvente ce répertoire comme seuls les amoureux du jazz savent le faire : avec la fidélité au groove, l'envie de jouer et de partager.
    Sideman respecté, Nicola Sabato a joué avec Jeff Hamilton, Craig Handy, Kirk Lightsey, Ted Curson, Harry Allen, Florin Niculescu, Jesse Davis... Leader inspiré, il a sorti trois superbes albums où s'impose un univers musical doté d'une claire vision esthétique : profondeur du groove, arrangements à l'invention ludique, sens du blues et de l'enthousiasme collectif... Son dernier album, Cruisin', en offre une parfaite démonstration.
    Il applique une nouvelle fois cette vocation au swing avec Jacques Di Costanzo, voyageur infatigable dont la formation classique s'est prolongée par l'apprentissage des percussions à Cuba et au Mexique. Ce vibraphoniste passionné est parfaitement à l'aise pour faire parler la musicalité et le bouillonnement de cette musique trop rarement réinterprétée.
    La musique de Ray Brown et Milt Jackson est sans doute ce qu'il y a de plus pur dans le jazz : elle plonge ses racines dans le blues, dans la simple urgence de l'expression. Il était temps que de jeunes musiciens se penchent sur cette inépuisable source de bonheur...

    2ème partie
    « Michèle Hendricks quintet »
    Prix du Jazz Vocal 2016 de l'Académie du Jazz.
    Michèle Hendricks (vocal), Arnaud Mattei (piano), Bruno Rousselet (basse),Olivier Temime (saxophone tenor), Philippe Soirat (batterie

    Michèle Hendricks, monte sur scène à huit ans avec son père Jon Hendricks, lui-même chanteur, parolier et fondateur du fameux trio vocal « Lambert, Hendricks & Ross ». Dès l'âge de quinze ans, Michèle tourne régulièrement en Europe avec son père, jusqu'à la fin de ses études de danse et de théâtre à Londres. Elle poursuit des études musicales à San Francisco, avant de revenir à New York, dont elle est originaire, pour deux ans durant lesquels elle travaille avec Buddy Rich et Stan Getz.
    Michèle retourne ensuite à San Francisco pour chanter dans le spectacle de Jon Hendricks “Evolution of the Blues», qui reste six ans à l'affiche.
    Elle monte ensuite son propre groupe, avec lequel elle travaille sur la Côte Ouest. Elle rejoint son père quand il forme son nouveau groupe “Jon Hendricks & Co”. Ils enregistrent l'album “Love”, nominé pour les Grammy Awards, et pour lequel Michèle a fait les arrangements vocaux.
    Michèle quitte finalement le groupe pour entamer une carrière en solo et chante dans le monde entier sur les plus grands festivals
    Michele Hendricks a travaillé avec : Count Basie, Benny Carter, Benny Golson, Al Jarreau, Bobby McFerrin, Herbie Hancock, George Benson, Clark Terry, Freddie Hubbard, Wayne Shorter, Art Blakey, Roy Hargrove, Curtis Fuller, Slide Hampton, David “Fathead” Newman, John Lewis, Roy Haynes, Grady Tate, Hank Jones, Tommy Flanagan, Benny Green, Billy Hart, James Williams, James Moody, Illinois Jacquet, Kenny Burrell, Joao Gilberto, Red Rodney...Et bien d'autres !