Visite Guidée De L'exposition Christo, Au Centre Pompidou

Centre Pompidou, Paris

Plus d'informations sur Visite Guidée De L'exposition Christo, Au Centre Pompidou

  • RdV entrée des groupes avec réservation À L'EXTÉRIEUR

    métro 11 Rambuteau sortie 1 centre Pompidou - 1, 11 Hôtel-de-Ville sortie 2 rue du Renard - 4, 7, 14 Châtelet / RER A,B,D Châtelet-les Halles / bus 29,38,75 centre Pompidou - 67,69,70,72,74,76,96 Hôtel-de-Ville - 58,81,85 Châtelet - 38 Les Halles-centre Pompidou

    N'achetez AUCUN billet d'entrée

    LE TARIF 27€ COMPREND : entrée coupe-file, écouteurs, conférence devant les oeuvres
  • Christo Vladimirov Javacheff (1935, Gabrovo, Bulgarie), en collaboration avec le centre Pompidou et le Centre des monuments nationaux, créera une oeuvre temporaire : L'Arc-de-triomphe empaqueté, du 19 septembre au 4 octobre 2020 : 25 000 m² de polypropylène recyclable argent bleuté et 7 000 m de corde rouge. L'exposition retrace la période parisienne de l'artiste et de son épouse Jeanne-Claude Marie Denat-de Guillebon (1935-2009), ainsi que l'histoire du Pont-Neuf empaqueté, dont la concrétisation s'étale de 1975 à 1985. Ils se font connaître dans les années 60 avec leurs emballages de monuments du monde : le Wrapped Coast Sydney en 1968-69 ; d'autres installations : The Gates de Central Park en 2005, The London Mastaba à Hyde Park, constitué de 7506 barils en 2016-2018. "L'exposition va révéler le contexte historique de la période pendant laquelle nous avons vécu et travaillé à Paris" souligne Christo. De leur rencontre en 1958 jusqu'à leur installation à New York en 1964, leurs interventions s'insèrent à l'échelle de la ville : Rideau de fer, Projet du Mur provisoire de tonneaux métalliques, rue Visconti (1961-1962) puis Statue empaquetée, au Trocadéro, 1964. Des oeuvres d'atelier méconnues, comme les Cratères, peintures matiéristes influencées par Jean Dubuffet, les Surfaces d'Empaquetage, les Boîtes, accompagnent une sélection exceptionnelle d'objets empaquetés et les toutes premières Vitrines et Store Fronts. Moins polémique qu'un coeur à 650 000 € porte de Clignancourt ou un bouquet de tulipes, l'empaquetage de l'Arc-de-triomphe est entièrement financé par Christo grâce à la vente de ses études préparatoires, dessins, collages du projet, maquettes - oeuvres des années 1950-60 - et des lithographies originales d'autres sujets. Il ne bénéficie d'aucun financement public ou privé.