LUCKY PEOPLE PERCUSSIONS - Billets

Echo System, Scey Sur Saône Et Sa.

Sélectionner des billets

Type de billet Prix (tarif hors frais)? Quantité
TARIF NORMAL €5,55 (€5,55) Des frais de réservation s'appliquent

* Le frais de réservation est €1,45 pour E-billet.

Veuillez noter qu'il s'agit de frais par transaction et non par billet.

Plus d'informations sur les billets LUCKY PEOPLE PERCUSSIONS

On connaissait Lucky People pour son jazz instrumental libre et voyageur, projet de la plume du batteur percussionniste Luc Véjux concrétisé par un premier album en 5tet « Vision Primitive ». Mais en invitant ses compères de toujours derrière les tambours, sabars et autres percussions, le compositeur nous plonge dans l'univers torride et envoûtant des polyrythmies qu'il cultive depuis des années. Il est rejoint par Chérif Kâ, avec qui il a souvent partagé la scène pour interpréter les chansons de son album «  Ndadje », Christian Bretonnet avec qui il joue depuis plus de 25ans (transe 4tet, Bolokan, BatouBled'Arts, ...) et le batteur jazz émérite « Biniou » Retrouvey (Cube trio, Igor Asselmann 5tet, « Paul Rambert » project, ...). En écho et en retour de leurs voyages africains bien sur mais, pas seulement !

Le voyage qui nous est offert par ces quatre là vibre de la maturation de vies consacrées à cet univers de partage : un chaudron originel, une matrice rythmique qui nourrit la création. Bien qu'un hommage aux traditions africaines soit très perceptiblement appuyé par le son de l'ensemble, ce sont bien des univers 100% originaux qui nous sont proposés dans leur nouvel album intitulé « To be or not Toubab », le toubab étant l'homme blanc en Wolof. Loin des polémiques philosophico-historiques et des partis pris manichéens, ce premier enregistrement de Lucky People Percussions est un bel exemple de métissage actif, qui, en empruntant les ponts entre les continents, tire une contemporaine révérence en signe de respect et de remerciements à l’héritage traditionnel. Merci Mama Africa ! Bien installé à la source, le prochain opus qui s'annonce beaucoup plus « moderne », est déjà en chantier... affaire à suivre pour 2020 !