Chapelier Fou + Pigmelian

Secret Place, Saint Jean De Védas

Plus d'informations sur Chapelier Fou + Pigmelian

  • Ce concert fait suite au report du concert de Chapelier Fou initialement prévu le 24 avril 2020.

    Jeudi 17 septembre 2020 - Secret Place - 19h00

    CHAPELIER FOU (Electronica - Metz)
    Depuis 2009, Chapelier Fou dévoile un univers fort et captivant, avec des compositions douces où les instruments se mélangent à des programmations électroniques. A une autre époque, on aurait dit tout simplement « electronica », pour qualifier cette rencontre de phrasés organiques et de rythmiques synthétiques, cette superposition d'atmosphères et de sentiments.

    En presque dix ans, le multi instrumentiste originaire de Metz a imposé une signature singulière au fil de maxis et d'albums qui ont trouvé un bel écho auprès des médias comme du public. Pour accompagner toutes ces productions, Chapelier Fou a fait plusieurs tournées dans le monde entier (Europe, Russie, Chine, Amérique du Nord).

    De plus, la musique de Chapelier Fou a rencontré d'autres univers artistiques : l'audiovisuel, lors de la participation du musicien à la série Les Contes du Paris Perché ; l'art numérique, avec le projet interactif Les Métamorphoses de Mr. Kalia imaginé avec le collectif d'artistes Lab212 et présenté au Barbican Centre à Londres ; ou encore l'art contemporain avec une commande du Centre Pompidou Metz pour illustrer l'exposition Musicircus à travers six temps forts, installations, performances et lives. L'artiste bricoleur est également souvent amené à pratiquer des actions pédagogiques et culturelles. Comme le projet d'expérimentations et d'apprentissage Le Végétaphone, créé dans le cadre d'une résidence scolaire avec la salle de musiques actuelles L'Antipode à Rennes.

    Louis Warynski, de son vrai nom, revient sur scène à l'occasion de la sortie de son nouvel album « Muance » (sortie le 20/10/17 chez Ici, d'ailleurs...)


    PIGMELIAN

    Auteur, compositeur, interprète de black Folk mélancolique, minimaliste et fantomatique,
    pigmelian hante les nuits montpelliéraines depuis 2009.
    En 2014, Il sort son premier EP, "live @ jailysoul limb" en complète auto-production dans
    une démarche de collaboration avec différents artistes et artisans locaux.

    En 2017, il sort son premier concept album en digital, "I only saw dark réflections coming
    through a brocken mirror" dans un style cold dark folk lo-fi, en auto-production là encore.
    En 2017, il sort un album de reprise "The lost Cover Session" en compagnie de la chanteuse
    Anglaise Natacha Marie, uniquement disponible en digital.
    En 2019, il revient avec le clip de "adios amigo mio" premier naît d'un nouvel opus à venir.

    Bidouilleur du son, façonneur de monde et trafiquant d'âmes avec un profond attrait pour
    l'analogique, le désuet, les décors en carton pate et la magie qui se dégage d'une pellicule
    qui brûle sur un écran de fumé.
    En marge de toutes formes de succès, cet emmerdeur attachiant protogeek plante sa
    mauvaise graine dans les sillons creusés par ses paires et maîtres, Vic Chesnutt, Daniel
    Johnson, Mark holis, Tim Buckley, Nick Cave ou encore Georges Brassens, Daniel Balavoine
    et Mano solo.