Dhafer Youssef

Plus d'informations sur Dhafer Youssef

  • Il est des rêves qui durent longtemps. Et des pressentiments qui ont valeur de prophéties. Neuf albums plus tard, le musicien voyageur qui a contribué à introduire l'oud dans le jazz, assouvit son rêve de musique indienne et invite, dans un premier temps, le célèbre percussionniste Zakir Hussain à partager quelques scènes françaises en duo. La symbiose est au rendez-vous mais il manque une couleur : un instrument à vent. Dhafer Youssef convoque alors une autre « âme soeur » : le clarinettiste turc Hüsnü Şenlendirici. Le trio esquisse en concert la matière première du 12 titres « Sounds Of Mirrors ». L'enregistrement débute à Bombay, puis se poursuit à Istanbul où Eivind Aarset, l'aérien guitariste jazz en provenance de Norvège, rejoint l'aventure inédite. Car le disque qui, à l'origine, était un hommage à Zakir Hussain et au tabla prend alors une direction inattendue. « J'ai senti que, partant d'un socle culturel indien, nous pouvions aller vers un propos plus universel... Cet enregistrement m'a fait l'effet d'une ode à l'amitié et à la fraternité. Quand nous jouions ensemble, j'avais la nette sensation que des âmes soeurs se reflétaient. D'où le titre de l'album : « Sounds Of Mirrors », raconte Dhafer. Œuvre de la maturité musicale excellence, la voix se met en retrait au bénéfice d'une musique qui se déploie, épanouie. Emergent alors toutes les finesses de la composition et le talent du soliste
    Line up :
    Stéphane Edouard (tabla)
    Hüsnü Şenlendirici (clarinette)
    Eivind Aarset (guitare)