Festival Transsiberien Concert N°1

NOUVEAU SIECLE , 17 PLACE PIERRE MENDES 59000 LILLE

Plus d'informations sur Festival Transsiberien Concert N°1

  • Transsiberian Festival Youth Orchestra -13-12-19
    PRESENTE :
    Le Festival Transsibérien Station Jeunesse est le premier arrêt européen d'un parcours lancé en 2014 à Novossibirsk,
    avec le Trans-Siberian Art Festival de Vadim Repin.
    Les multiples stations de ce Transsibérien relient ainsi les continents, et c'est Lille qui accueille désormais la station européenne, portée par Jean-Claude Casadesus, Vadim Repin et Marina Bower

    Présentant certains des plus grands solistes de notre temps comme Nicholas Angelich, Alexander Kniazev ou Andrei Korobeinikov, cette édition est tournée vers la jeunesse, notamment à travers la création du TransSiberian Festival Youth Orchestra, qui réunit pour deux programmes les meilleurs éléments de l'Orchestre Symphonique des Jeunes de l'Oural, de l'Orchestre des Jeunes d'Île-de-France et du Jeune Orchestre du Hainaut-Cambrésis. Deux concerts de musique de chambre réuniront les solistes invités et de jeunes talents. D'autres bénéficieront de leurs conseils en masterclasses publiques...
    Trois jours de festivités musicales, entre quintettes, concertos et symphonies, placés sous le signe de l'excellence, de la Russie bien sûr, et de la jeunesse évidemment !

    Vendredi 13 décembre 2019 - 20h

    Concert n°1 - Concert d'ouverture
    Gara Garaev : valse extraite du ballet Les Sept Beautés
    Jean Sibelius : concerto pour violon op. 47
    Modeste Moussorgski : Tableaux d'une exposition (orch. Maurice Ravel)
    VADIM REPIN - violon
    JEAN-CLAUDE CASADESUS, DAVID MOLARD SORIANO - direction
    Transsiberian Festival Youth Orchestra
    Que de contrées étonnantes nous visitons en un concert ! L'Azerbaïdjan de Garaev, la Finlande de Sibelius puis la déambulation que Moussorgski nous propose, d'un vieux château italien aux catacombes de Paris, d'une campagne polonaise à la Grande Porte de Kiev. Les immenses Vadim Repin et Jean-Claude Casadesus nous offrent le voyage de ces deux oeuvres fascinantes, que précèdera, sous la baguette du jeune chef David Molard Soriano, une page rare d'un compositeur soviétique. Un passage de témoin unique entre deux générations.
    Contact PMR :