French Connexion - Clara Yse + Raphaele Lanadere

Theatre Comedie Odeon, Lyon

Plus d'informations sur French Connexion - Clara Yse + Raphaele Lanadere

  • CLARA YSÉ
    Chanson

    Clara Ysé, chevaux de feu, syncope aux fées. On dit qu'à l'origine, le poème était chanson. Comme toutes les mythologies, celle-ci est devenue intraçable. Pourtant, à écouter Clara Ysé, ses mots-cavalcade, ses vers-prophétie, sa voix qui s'arque-boute de l'ombre à la lumière, on croit voir le poème incarné. La chanteuse-poète et ses musiciens prodiges nous fraient un chemin dans une forêt aux symboles inclassables tant ils empruntent et synthétisent des rythmes-mythes variés. Pop française, gammes sopranes, folk latine-américaine, chanson, la chanteuse avance, en équilibre, entre des mondes, au bord des mots, et les unit dans un spectacle puissant, envoûtant et généreux.
    RAPHAËLE LANADÈRE
    Chanson

    L, Raphaële Lannadère, et aujourd'hui à nouveau L. Ne surtout pas prendre les successifs changements d'identité de Raphaële Lannadère pour le signe d'une quelconque indécision. Bien au contraire. Cette soif de mouvement est la marque d'une personnalité affirmée, soucieuse de multiplier les expériences au grès des inspirations.

    En 2011 « Initiale », premier album chamboule tout, illuminé par une écriture au scalpel à la fois réaliste et poétique et cette voix bouleversante qui vous agrippe et ne vous lâche plus tel un grand huit émotionnel. Succès public (Disque d'or) et critique avec comme point d'orgue une fameuse couverture de Télérama clamant haut et fort : “la chanson française c'est L”. Quatre ans plus tard, “L” c'est le titre de son second disque, qu'elle signe cette fois-ci sous son propre nom, dans une volonté de s'évader d'un certain classicisme pour s'autoriser un album puissant et libre aux accents électroniques. Proche aussi bien de
    Beyoncé que de Barbara Raphaële qui n'aime pas être forcément là où on l'attend, est allée au bout de ses désirs “en s'amusant énormément.” Ce qui lui donne aujourd'hui la liberté de reprendre son pseudo pour ce sobrement intitulé « Chansons ». Parce que L est chansons...bien évidemment !