Kokoroko

Plus d'informations sur Kokoroko

  • Emmené par la trompettiste Sheila M. Maurice-Grey, KOKOROKO revendique tout l'héritage des musiques africaines des années 1960, de l'afrobeat au highlife ghanéen, de Fela Kuti à Ebo Taylor. Révélé et adoubé par l'infatigable digger Gilles Peterson, c'est sur son label Brownswood que cet octet a publié son premier EP en 2018. Passé par le New Morning il y a quelques mois et après un concert à guichet fermé au festival Jazz à la Villette, c'est un groupe en pleine émergence et déjà plébiscité par le public francilien qui revient cet hiver à La Cigale. Leur titre phare « Abusey Junction», édité sur la fameuse compilation We Out There, plafonne à 35 millions de vus sur youtube : une élégante ballade, apaisée, qui ne représente qu'une facette de leur répertoire, car c'est bien avant tout une musique de danse, tout en cuivres et rythmes funky, que développe Kokoroko.