Le Couronnement De Poppée

Théatre Du Jeu De Paume, Aix-En-Provence

Plus d'informations sur Le Couronnement De Poppée

  • Impératrice à la place de l'impératrice ! Pour y parvenir, la courtisane Poppée ne recule devant aucun artifice. Maitresse de l'empereur Néron, elle s'efforce d'écarter tous les obstacles qui jonchent l'accès au trône. Au prix d'une rupture avec son amant Othon, du suicide commandé du philosophe Sénèque et de la répudiation de l'impératrice Octavie, elle parvient à ses fins : Poppée épouse Néron. Et ce qui aurait pu n'être qu'un triomphe de l'amoralité devient, par la musique de Monteverdi, un hymne au désir tout puissant, une exaltation de l'humain enferré dans ses contradictions. Le dernier opéra du vieux maître est aussi le premier chef-d'oeuvre du genre, d'une modernité inentamée malgré ses quatre siècles. Le voici vif comme au premier jour, porté par une jeune troupe que guident le maestro-claveciniste Leonardo Garcia Alarcon et le metteur en scène Ted Huffman.
    Et ce qui aurait pu n'être qu'un triomphe de l'amoralité devient, par la musique de Monteverdi, un hymne au désir tout puissant, une exaltation de l'humain enferré dans ses contradictions. Le dernier opéra du vieux maître est aussi le premier chef-d'oeuvre du genre, d'une modernité inentamée malgré ses quatre siècles. Le voici vif comme au premier jour, porté par une jeune troupe que guident le maestro-claveciniste Leonardo Garcia Alarcon et le metteur en scène Ted Huffman.
    Impératrice à la place de l'impératrice ! Pour y parvenir, la courtisane Poppée ne recule devant aucun artifice. Maitresse de l'empereur Néron, elle s'efforce d'écarter tous les obstacles qui jonchent l'accès au trône. Au prix d'une rupture avec son amant Othon, du suicide commandé du philosophe Sénèque et de la répudiation de l'impératrice Octavie, elle parvient à ses fins : Poppée épouse Néron.
    Et ce qui aurait pu n'être qu'un triomphe de l'amoralité devient, par la musique de Monteverdi, un hymne au désir tout puissant, une exaltation de l'humain enferré dans ses contradictions. Le dernier opéra du vieux maître est aussi le premier chef-d'oeuvre du genre, d'une modernité inentamée malgré ses quatre siècles. Le voici vif comme au premier jour, porté par une jeune troupe que guident le maestro-claveciniste Leonardo Garcia Alarcon et le metteur en scène Ted Huffman.