Scott H. Biram + Jacob Wild

Secret Place, Saint Jean De Védas

Plus d'informations sur Scott H. Biram + Jacob Wild

  • Scott H. Biram (The Dirty Old One Man Band - Austin / Texas)

    Scott H. Biram aka The Dirty Old One Man Band (born April 4, 1974) is an American blues, punk, country, heavy metal musician, record producer, and ordained minister. He is primarily known as one of the prominent musicians of the one-man band musical genre. He has appeared on national television shows such as NBC's The Tonight Show with Jay Leno and performed in prestigious and legendary venues such as Lincoln Center for the Performing Arts in New York City, CBGB in New York City, Hollywood Palladium in Los Angeles, California, and The Fillmore in San Francisco, California. His music has been featured in many American television shows and films. He has also appeared as himself in several films and documentaries. The Dirty Old One Man Band has continuously toured in the U.S., Canada, and Europe since 1998.

    JACOB WILD (Wild Blues One Man Band - Mtp/ Bedarious)

    JACOB WILD est un One Man Band. Retiré depuis quelques années « into the wild » au fin fond du département de l'Hérault en totale autonomie, c'est dans une cabane perchée dans un arbre qu'il écrit et joue ce qu'il appellera le « Wild Blues », un mélange entre blues rock, garage et rock stoner. Il joue sur 2 amplis guitare, 1 ampli basse, batterie complète aux pieds (grosse caisse, caisse claire, tom, charleston et cymbale). Il sort de sa tanière un premier album 12 titres « wild » en digital et en CD à la saison des pluies 2017... le deuxième album est en préparation plus que jamais dans l'esprit « WILD BLUES ». En concert c'est un seul homme à 200% qui fait autant de son qu'un groupe. Il joue quelques classiques du blues rock à sa sauce wild jusqu'à ces compos les plus frénétiques...

    BLUES&CO MAG: “ça cogne, ça booste avec parfois un petit intermède un tantinet mélodieux, avant de repartir dans le sauvage. Une musique puissante qui ne laisse pas le ripaton insensible”
    LITZIC MAG : “Jacob Wild met tout le monde d'accord, rallie les blasés du blues à sa cause tout en satisfaisant les puristes. Impossible de résister, le beat nous prend aux tripes, électrise notre système nerveux et nous donne envie de se jeter dans la fosse.”