Chargement en cours...
Meilleur résultat
Évènements
Artistes
Lieux

Aucun résultat

L'événement
Concert MILDLIFE à Paris @ New Morning - Billets & Places

MILDLIFE

Concert

Jazz / Blues / Gospel

New Morning75010 Paris Ventes terminées
Informations
En bref, Phase vous fera danser jusqu'à l'infini avec son groove insolent et ses mélodies intergalactiques où plusieurs styles musicaux viennent s'y greffer pour un mélange savoureux”

“Un voyage intersidéral à base de cordes, de synthés futuristes et de groove disco et afro-beat : voici Phase, le premier album du groupe australien Mildlife.”


La scène musicale de Melbourne continue à se remplir surtout avec l'arrivée de Mildlife, l'un des groupes les plus inventifs de cette ville. Il s'agit d'un quatuor composé de James Donald, Adam Halliwell, Kevin McDowell et de Tomas Shanahan qui fusionne le jazz avec les accents disco et rock psychédélique pour un résultat complètement inouï. C'est ainsi qu'ils présentent leur premier album intitulé Phase qui vaut largement le détour.

En six titres, Mildlife détonne dès le départ. Le premier morceau « The Magnificent Moon » nous hypnotise pendant 9 bonnes minutes où l'on danse en rêvant (ou rêve en dansant au choix) avec ses claviers cosmiques et son groove impeccable qui se poursuit avec l'excellent « Zwango Zop ». Mais tout n'est pas disco non plus sur Phase, le quatuor nous montre qu'ils savent maîtriser les autres genres musicaux comme le krautrock sur « Im Blau » mais aussi le jazz fusion du morceau-titre instrumental résolument laid-back avant de repartir sur les bases plus groovy vers la fin avec « The Gloves Don't Bite ».

En bref, ils vous vous feront danser jusqu'à l'infini avec son groove insolent et ses mélodies intergalactiques où plusieurs styles musicaux viennent s'y greffer pour un mélange savoureux. Phase est un premier album pour le moins incroyable et le plus vivifiant pour cette rentrée


“Space is the place, le fameux film de science fiction du gourou de l'afrofuturisme Sun Ra pourrait bien être le sous-titre du premier album de Mildlife. Evoluant dans un registre disco-jazzy-funk, le groupe australien nous transporte dans un univers où le seul élément qui nous fait garder les pieds sur terre est son groove.
C'est sur le tout nouveau label basé à Melbourne, Research Records, qu'est sorti le mois dernier Phase, le premier projet long format du groupe. Cet album contient une myriade de styles et d'influences diverses, mais cela ne nous étonne peu lorsque l'on sait que la première sortie du label n'est autre que le projet solo de Damo Suzuki, l'excentrique chanteur du groupe aux mille expérimentations Can. En pleine phase avec son époque, Mildlife fait ressurgir les influences afrofuturistes, de la P-Funk de Parliament à la disco électronique de Giorgio Moroder. Oui, en phase avec son époque, car l'assimilation avec le groupe Yussef Kamaal, qui a ravivé récemment l'esprit funk londonien, saute forcément au yeux.
Mais loin de surfer sur la vague nu-funk, Mildlife nous offre six morceaux bien différents les uns des autres portant leurs influences propres. Le premier morceau « The Magnificient Moon » de loin le morceau le plus disco friendly démontre la quintessence des synthés sur une production instrumentale et sonne surtout comme un décollage immédiat pour un autre monde. Le second morceau « Zwango Zop » est quant à lui bien plus funk, avec des petits vocaux qui volent au dessus des riffs de guitares à la Nile Rodgers, eux-mêmes soutenus par un duo basse-batterie qui groove avec précision. Les petits congas accompagnés d'un solo de guitare spatiale rajoutent la petite touche africaine. C'est d'ailleurs l'afrobeat qui est à l'honneur sur le troisième morceau « Im Blau » qui emprunte librement les rythmes de Tony Allen ; sur cette track le groupe nous transmet une envie de danser tout en nous confinant dans une matrice psychédélique portée par les synthétiseurs rétro de Kevin McDowell. « Phase » le morceau titre de l'album fait redescendre la tension vers une méditation cosmique jazzy très imagée qui rappelle le groupe trip-hop The Cinematic Orchestra. L'influence jazz se fait d'ailleurs de plus en plus sentir le long de l'album comme si l'on avait atteint l'espace intersidéral avec le cinquième morceau « Two Horizons ». La touche électronique jusque là portée par le claviériste se couple avec les effets de phase sur la voix d'Adam Halliwell qui donne une impression d'espace. Avec le dernier morceau « The Gloves Don't Bite » on assiste à l'atterrissage sur une planète inconnue ; ici aussi on sent l'influence afrofuturiste symbolisée par la guitare aux sonorités de la rumba congolaises et les pads de synthés qui font penser au nouveau chouchou de Ninja Tune Romare.
Phase est donc un album parfait pour un décollage de soirée, entre dancefloor et canapé, il repose sur une production rétro mais parfaitement lisse (peut-être quelque fois un peu trop?). L'album confirme la tendance space jazz revival portée par des musiciens tels que Kamasi Washington, Thundercat ou encore Terrace Martin qui ne cesse d'influencer les autres styles, du hip-hop de Kendrick Lamar à la house de Against All Logic.”


ISHKERO

Autour d'un groove musclé et moderne, mélangeant des rythmes et sonorités Funk, Rock et Jazz, c'est avec cet ensemble de couleurs que le groupe amène un son neuf, énergique et puissant. Grâce à une atmosphère fusionnelle et une cohésion omniprésente, ISHKERO est un groupe à voir absolument en Live.

“Ils sont cinq, ont la vingtaine à peine entamée et un groupe déjà bien rodé. Leur nom? ISHKERO. Arnaud, Antoine, Tao, Victor et Adrien ont chacun leur propre univers musical et c'est dans le jazz que leurs différences se rassemblent. Point d'ancrage de toute forme d'improvisation, la fusion a digéré les nombreuses évolutions technologiques du temps. Aujourd'hui, ses groupes foisonnent et prouvent qu'elle retrouve un élan de cohérence et d'innovation. Dans le sillon d'une jeunesse explosive, Ishkero ne clame aucune étiquette et n'a de souci que l'authenticité de son projet. Un trait de caractère largement cultivé hors et sur scène”


ISHKERO est un jeune groupe de fusion instrumentale. À 20 ans à peine, ces anciens élèves du festival des Enfants du Jazz de Barcelonnette,tous étudiants dans le réseau des Conservatoires de Paris, apparaissent aujourd'ui comme un groupe montant de la scène jazz parisienne.

Tao Ehrlich à la batterie et Antoine Vidal à la basse forment une section rythmique puissante et aiguisée tandis que Victor Gasq et Arnaud Forestier, respectivement à la guitare et aux claviers, accompagnent et soulignent subtilement les mélodies d'Adrien Duterte. Pour ces dernières, ISHKERO a fait le choix de la flûte traversière qui apporte une touche moderne et épurée.

Réunis en 2014 autour de Tao Ehrlich, ils sortent leur premier EP en juin 2016 lors d'un concert affiché complet dans la salle du Café La Pêche à Montreuil, puis sont sélectionnés par le MAAD 93 pour un projet d'accompagnement artistique, avant d'être sollicités par le Caveau des Oubliettes pour une résidence mensuelle à partir de septembre 2016.

Autour d'un groove musclé et moderne, mélangeant des rythmes et des sonorités funk, rock et jazz, ISHKERO propose un son et des couleurs musicales fraîches, ef caces et novatrices. Amenant avec eux une atmosphère décontractée et grâce à une cohésion de groupe peau née après plus de 80 concerts, le groupe livre une musique faîte pour la scène et à découvrir absolument en live.

ISHKERO est un jeune groupe parisien de fusion instrumentale.
Autour d'un groove musclé et moderne, mélangeant des rythmes et sonorités Funk, Rock et Jazz, c'est avec cet ensemble de couleurs que le groupe amène un son neuf, énergique et puissant. Grâce à une atmosphère fusionnelle et une cohésion omniprésente, ISHKERO est un groupe à voir absolument en Live.

Line uo :

Tao Ehrlich (batterie)

Antoine Vidal (basse)

Victor Gasq (guitare)

Arnaud Forestier (claviers)

Adrien Duterte (flûte)






Mildlife take the musical canvas, rip the lids off the paint tins, and throw vibrant
slashes of colour into kaleidoscopic jams. Old friends, the four-piece bonded over
the desire to push musical boundaries, developing tight live shows bolstered by wild
improvisation and a debut record that mines jazz, psych and disco for its irresistible
groove.
Taking cues from pioneers Can and Herbie Hancock, creating a Mildlife song is a
constant process of teasing and tugging, expanding and refining. Occasionally, they
start with an individual idea, but most often, they come from moments of spontaneity,
jamming together in the studio to find the seed of a strong notion, plucking it out of
the session, and nurturing it to see where it grows. Some of those seeds were
planted as far back as the beginning of the band, forgotten and rediscovered in the
process of defining this album.
It's that energy and excitement for the live show that drives the band. With their
background in improvisation, those stories change in the retelling. Bringing the songs
alive on stage is a process of transformation, the audience moulding the songs, the
songs moulding the audience, Mildlife casting themselves as the cosmic funk house
band for a party at the edge of the universe.

“Virtuoso space-jazz magic”
Dummy Mag UK
“Nine minutes of psychedelic perfection”
Gilles Peterson - BBC6 Music, Worldwide FM
“My new favourite band from Australia! When are they coming to London?”
Mikey Cahill - The Herald Sun
“The Magnificent Moon is the best nine-minute excursion since Tame Impala's Let It
Happen.”
Dean Robinson - Candid Magazine
“a gloriously hazy and intoxicating dream pop record”
John-Paul Shiver - Music Is My Sanctuary
“This Melbourne-based band comes off as daring musical gamblers who are forever
determined to steer a composition into the fresh green expanse.”
Spotify Support:
-84.2k Listeners
-Highest Stream - The Magnificent Moon @ 182,000 streams
-Playlists Inclusions:
-Mount Kimbie - Studio Playlist
-Zan Rowe (Triple J) - Monthly Mixtape
-Soundway Records Selects
-Music for Dreams - Kenneth Badgers Balearic Picks
-Radio Nova - Best of Du Mois
-Barbican Recommends - Barbican Centre


Organisateur : New Morning
Le lieu
NEW MORNING, Paris : programmation, billet, place, infos

New Morning

7 / 9 rue des Petites Ecuries

75010 Paris

Situer sur une carteAccès à la salle
Le New Morning est une salle de concerts parisienne, réputée pour son ambiance chaleureuse et jazzy. Rythmes de jazz, musique folk et blues résonnent dans l'enceinte de l'établissement et font vibrer le public. De grandes pointures dans le domaine telles que Miles Davis, Dizzy Gillespie ou encore Prince se sont produites dans cette salle et ont fait les belles heures du lieu. Le lieu a de quoi rivaliser avec les nombreux festivals de jazz du Sud de la France et offre des moments exceptionnels à vivre dans la fosse ou assis en bar !