Chantal Goya - Le Soulier Qui Vole - Billets

Zenith Toulouse Metropole, Toulouse.

Chantal Goya - Le Soulier Qui Vole

CATÉGORIE 3 - Assis numéroté

Tarif Prix (Valeur faciale) ? Quantité
CATÉGORIE 3 - Assis numéroté €29,00 (€29,00)

CATÉGORIE 2 - Assis numéroté

Tarif Prix (Valeur faciale) ? Quantité
CATÉGORIE 2 - Assis numéroté €40,00 (€40,00)

CATÉGORIE 1 - Assis numéroté

Tarif Prix (Valeur faciale) ? Quantité
CATÉGORIE 1 - Assis numéroté €51,00 (€51,00)

CARRÉ OR - Assis numéroté

Tarif Prix (Valeur faciale) ? Quantité
CARRÉ OR - Assis numéroté €59,00 (€59,00)

Des frais de transaction d'un montant de €1,45 seront appliqués. Si vous achetez cinq billets, vous ne paierez qu'une fois les frais de réservation. En savoir plus

Plus d'informations sur Chantal Goya - Le Soulier Qui Vole

  • LE SOULIER QUI VOLE, le spectacle mythique de Chantal Goya revient pour fêter 40 ans de scène !
    "Dans un petit village d'Alsace des enfants disent au revoir à leur professeur de musique quand ils
    aperçoivent dans le ciel une cigogne qui vole auprès d'un énorme Soulier.
    À l'intérieur, une jeune fille...
    Les enfants reconnaissent leur amie Marie-Rose.
    Elle leur présente son amie la cigogne Francette.
    Le géant Balthazar leur a prêté son Soulier contre la promesse de le lui ramener.
    Marie-Rose a une belle idée en tête, celle d'emmener tous les enfants dans une Forêt Magique où ils
    retrouveront leurs amis : le Lapin, le Panda, un Coucou, un Château Nougatine.
    Arrivés dans la Forêt, ils rencontrent tous leurs amis et, émerveillés, décident de partir dans un petit
    train vers Animauxville.
    Là, tout le village est tenu par des animaux : la mairie, le café, la pâtisserie, l'école et l'école de
    musique. Une grande fête costumée est organisée.
    Mais le temps passe très vite. Il faut se quitter et repartir en Alsace.
    La cigogne Francette part la première, puis vient le tour de Marie-Rose dans son beau Soulier qui
    vole.
    Elle s'en va rejoindre le Pays des Géants pour rendre, comme promis, le Soulier à son ami Balthazar."