Sum 41 - Billets

Zénith Paris La Villette, Paris.

CAT 1 - ASSIS NUMEROTE

Tarif Prix (Valeur faciale) ? Quantité
CAT 1 - ASSIS NUMÉROTÉ €62,00 (€62,00)

Des frais de transaction d'un montant de 1,45€ seront appliqués. Si vous achetez cinq billets, vous ne paierez qu'une fois les frais de réservation. En savoir plus

Plus d'informations sur Sum 41

  • Le groupe de rock canadien SUM 41 annonce une date en France en janvier prochain. Le groupe de Rock se produira à Paris vendredi 17 janvier 2020 au Zénith Paris - la Villette.

    A la fin de leur tournée pour le film Screaming Bloody Murder en avril 2013, le groupe de Rock multiplatinum est nominé pour la première fois pour un Grammy . Ce fut le cycle de tournée le plus long et fréquenté du groupe au cours de leurs 20 années de carrière. Cependant, les choses n'étaient pas aussi parfaites qu'elles en avaient l'air. Deryck Whibley, chanteur, le guitariste et producteur du groupe se trouve au bord de la destruction.

    « Je suis incapable de me souvenir du moment qui m'a fait flancher, c'était plus une accumulation de beaucoup de choses. Je me suis glissé dans un brouillard malsain de fête et d'alcool. J'ai tenté de me détacher de toute responsabilité », a déclaré Whibley. Finalement, il s'est retrouvé dans un hôpital de Los Angeles à se battre pour sa vie.

    Whibley a passé la majeure partie d'avril et mai 2014 à l'USI avec sa mère et sa fiancée à ses côtés. Au moment de sa sortie, il réalise que son voyage ne faisait que commencer. C'est alors qu'il commence à écrire, tout en passant par une physiothérapie intense. « Le fait d'être sobre m'a fait réaliser que les seules choses qui me tenaient vraiment à coeur étaient la musique, la conception d'un disque ainsi que ma santé pour retourner sur scène le plus vite possible. »

    La musique du groupe s'est alors conjuguée à la santé de Whibley ; il se souvient : « En raison de la neuropathie, de l'atrophie musculaire et des médicaments qui m'ont causé des lésions nerveuses permanentes aux jambes et aux pieds, j'ai été incapable de marcher. J'ai souffert pendant des mois. Il a fallu que j'apprenne à tout recommencer - mes habiletés motrices, mon apprentissage de la guitare. C'était vraiment difficile, mais en même temps, si je n'avais pas de disque à faire, je ne pense pas que j'aurais récupéré aussi rapidement, ou même pas du tout. »

    Il poursuit : « L'écriture de la musique m'a donné un but. J'ai commencé à partir de zéro avec absolument rien pour travailler. Je mettais des films sans son et commençais à écrire des riffs de guitare et composer de la musique par rapport aux images qui défilaient. Cela concernait surtout les films de Tim Burton et Quentin Tarantino comme Edward Scissorhands, Sweeny Todd, Kill Bill et Inglorious Bastards. Ce processus m'a mené dans une direction que je n'avais jamais suivie auparavant. J'avais l'impression d'écrire une partition théâtrale appelée « hard-score punk ».


    Par la suite, Whibley a rapidement réuni tous les membres du groupe chez lui à Los Angeles pour commencer à poser des pistes pour ce qui allait devenir le septième album complet de SUM 41, « 13 Voices ». Avec le retour surprise du premier guitariste Dave Brownsound, qui s'est séparé du groupe 10 ans auparavant.

    En plus du bassiste Cone Mccaslin et du guitariste Tom Thacker, Sum 41 accueille également Frank Zummo (Street Drum Corps, Krewella, Thenewno2, Dead By Sunrise).

    Whibley produit et conçoit lui-même « 13 Voices » de sa maison. Des batteries ont été mises en place dans le salon, et amplis de guitare dans les chambres. C'est devenu l'album le plus travaillé, intense et cathartique de Sum 21 depuis des années.

    Le 23 avril 2019, le groupe annonce via les réseaux sociaux qu'il travaillait sur son septième album studio. Selon Deryck Whibley, L'album parlera entre autres des troubles sociaux et politiques survenus aux États-Unis et au Canada. Whibley a déclaré: « La dernière chose que je voulais faire était d'écrire un disque de protestation social ou politique, Order In Decline n'est pas ça. Mais c'est impossible d'être hermétique aux malheurs et injustices de ce monde. » Le groupe a publié un communiqué de presse qualifiant cet album de « très agressif ».

    Order in Decline sort le 19 juillet 2019, les critiques sont très positives.

    Whibley a produit, conçu et mixé lui-même l'album, tout comme le précédent. Pendant les trois années de tournée de « 13 Voices », le groupe a proposé plusieurs idées de chansons.

    La musique est terminée trois semaines après la fin de la tournée du disque précédent et les paroles peu de temps après. Musicalement, Order in Decline est vu comme une évolution du groupe, c'est-à-dire du pop punk au départ en allant désormais vers des styles tels que le heavy métal, le punk rock, et le hard rock.